Tourisme

Déconfinement : l'impact des annonces d'Edouard Philippe sur le tourisme

Parmi les mesures nombreuses annoncées par le Premier Ministre au sujet du déconfinement et des modalités de sa mise en œuvre, certaines ont un impact direct ou indirect sur le secteur du tourisme. Vendée Expansion a fait une analyse de l’ensemble du dispositif de déconfinement et a extrait les dispositions qui concernent spécifiquement le tourisme.

Un résumé des décisions annoncées par le Premier Ministre le 28/04 qui impactent (directement ou indirectement) le secteur du tourisme :

  • « Si les indicateurs ne sont pas au rendez-vous, nous ne déconfinerons pas le 11 mai, ou nous le ferons plus strictement ».
  • Il y aura des "adaptations" territoriales de la stratégie nationale. Le Premier ministre travaillera sur les spécificités avec les élus locaux cette semaine.
  • Une carte des départements sera établie rapidement avec certains départements en "vert" pour un déconfinement large le 11 mai et certains apparaissant en "rouge" avec un taux de circulation du virus encore élevé et donc une date de déconfinement repoussée ou des mesures plus strictes.
  • Il sera de nouveau possible de circuler librement sans attestation, sauf pour les déplacements à plus de 100 km du domicile, possibles uniquement "pour un motif impérieux, familial ou professionnel ».
  • Les voyages à l'étranger sont compromis pour les prochaines mois.
  • Il est jugé encore trop tôt pour évoquer les congés estivaux. Des décisions en la matière devraient être annoncées le 2 juin.
  • Les déplacements entre départements doivent se limiter aux nécessités liées au travail. Le gouvernement souhaite que les Français restent dans leur département autant que possible.
  • Tous les commerces, exceptés les cafés et les restaurants, peuvent rouvrir dès le 11 mai.
  • Les marchés peuvent être de nouveau autorisés, si les autorités s'assurent que les mesures de distanciation sociale sont garanties.
  • Les petits musées pourront rouvrir dès le 11 mai, mais resteront fermés les grands musées, les cinémas et théâtres, les salles de concert et les salles polyvalentes.
  • Sur la voie publique et dans les lieux privés, les rassemblements seront limités à 10 personnes.
  • Les plages restent interdites d'accès jusqu'au 2 juin.
  • Les parcs et jardins "ne pourront ouvrir que dans les départements où le virus ne circule pas de façon active, les fameux départements verts".
  • Les festivals, les concerts, événements culturels et les grandes manifestations rassemblant plus de 5000 personnes ne pourront se tenir avant le mois de septembre.