Tourisme

Comité Interministériel du Tourisme du 12 octobre 2020, ce qu’il faut retenir.

Dans un contexte sanitaire qui ne s’améliore pas, les entreprises du secteur touristique sont parmi les plus impactées par les mesures sanitaires successives. Un Comité Interministériel du Tourisme s’est donc tenu lundi 12 octobre 2020 pour présenter les mesures renforcées mises en place pour accompagner le secteur.

Le Fonds de Solidarité renforcé

Comité interministériel du TourismeA ce jour, le Fonds de solidarité, permettant aux entreprises de percevoir une aide mensuelle pour compenser leur perte de chiffre d’affaires, a pu accompagner 528 000 entreprises en accordant 760 millions d’euros d’aide. Il est dorénavant élargi aux entreprises de moins de 50 salariés contre 20 auparavant, et ce sans condition de chiffre d’affaires maximum.
L’aide est versée aux entreprises subissant une baisse d’activité de 70% par rapport à la même période en 2019 (contre 80% avant) et peut atteindre jusqu’à 10 000 € par mois dans la limite de 60% du chiffre d’affaires mensuel.
Les demandes de Fonds de Solidarité sont toujours à effectuer sur le site www.impots.gouv.fr

Chômage partiel

Seconde mesure de ce Comité Interministériel du Tourisme : l’extension de la prise en charge des indemnités de chômage partiel. Elles seront désormais prises en charge par l’Etat à 100% et ce jusqu’au 31 décembre 2020.

D’autres aides en perspective

Le Comité Interministériel s’est conclu par de nouvelles opportunités de soutien à venir.
Concernant les exonérations de charges sociales patronales, chaque demande sera étudiée au cas par cas pour les entreprises subissant une baisse de chiffre d’affaires de plus de 50%.
En outre, le Premier Ministre souhaite s’assurer que les entreprises touristiques françaises puissent bénéficier prochainement du fonds de relance européen en complément du dispositif national.