Dossiers thématiques

Discours du Président du 24 novembre 2020 : les informations à retenir

Au cours de son allocution du 24 novembre, le Président de la République a présenté la feuille de route d’un déconfinement progressif mais également une évolution des aides pour les entreprises. Voici à ce jour les informations connues ; nous les préciserons au fur et à mesure des publications officielles.

Le déconfinement progressif et la réouverture des entreprises

Discours Président du 24 novembreEmmanuel MACRON a présenté lors de son allocution les 3 étapes du déconfinement avec en premier lieu la réouverture des commerces le samedi 28 novembre. La seconde étape, le 15 décembre, annoncera la fin du confinement et la libre circulation des personnes (avec couvre-feu) ainsi que la réouverture notamment des équipements culturels. En revanche, pour les activités de bar et restauration, il faudra attendre la troisième étape du 20 janvier pour espérer rouvrir les portes des établissements.

En revanche, aucune information n’a été transmise concernant les hébergements. Il est donc nécessaire d’attendre les textes officiels pour en savoir plus. Bien entendu, nous mettrons à jour cet article dès leur parution.

Un nouveau renforcement du Fonds de Solidarité

A partir du 1er décembre, et tant que ces établissements seront fermés, le Fonds de Solidarité précédemment amélioré en novembre, sera à nouveau renforcé pour les activités de bar, restaurant et discothèques qui subissent une fermeture administrative.
Pour ces activités, il sera alors possible de choisir entre :

  • une aide mensuelle défiscalisée de 10 000 euros maximum,
  • ou une aide réévaluée à 20% du chiffre d’affaires mensuel réalisé à la même période en 2019.

Par la suite, le Premier Ministre a également élargi ce renforcement aux activités non fermées administrativement mais durablement impactées telles que les hôtels et traiteurs – organisateurs de réceptions. Cette aide prendra alors la forme suivante :

  • pour les entreprises ayant perdu plus de 50% de leur chiffre d’affaires : une aide jusqu’à 10 000 euros ou 15% du chiffre d’affaires mensuel réalisé à la même période en 2019.
  • pour les entreprises ayant perdu plus de 70% de leur chiffre d’affaires : une aide à hauteur de 20% du chiffre d’affaires mensuel réalisé à la même période en 2019.


Les détails de ces aides restent à préciser, en revanche elles seraient plafonnées à 100 000 euros par mois.

Bien entendu, dès lors que des textes viendront préciser ces annonces, Vendée Expansion complétera ces informations.